Accueil > ... sur son combat > Communiqué de presse du R.A.P.P.E.L.: au sujet de la plainte du MRAX contre Le Vif

Communiqué de presse du R.A.P.P.E.L.: au sujet de la plainte du MRAX contre Le Vif

Le Réseau d’Action pour la Promotion d’un Etat Laïque (R.A.P.P.E.L.) s’étonne de la virulence des attaques du MRAX (ayant débouché sur une plainte devant l’Association des Journalistes Professionnels) contre la rédaction du Vif/L’Express suite à son enquête intitulée « Comment l’islam menace l’école » publiée le 29 août dernier.

Le R.A.P.P.E.L. estime que le titre de l’enquête du Vif/L’Express manque de nuance, pouvant de ce fait laisser croire abusivement qu’il n’existe qu’un seul islam, alors que ne sont pas rares les musulmans luttant en faveur de la laïcité politique, de l’égalité et de la mixité. Cependant, un tel constat ne suffit pas à discréditer toute l’enquête. Loin d’attribuer les problèmes rencontrés par certaines écoles et certains enseignants à l’islam en général, celle-ci se borne en effet à pointer des problèmes qui se posent dans certains établissements, du fait d’une fraction représentant le seul islam fondamentaliste. Ainsi est-il bien précisé que « le raidissement religieux et la contestation des cours ne se produisent pas n’importe où » ; un inspecteur constate que « nous ne sommes pas confrontés à un rejet massif des programmes », les écoles « ghettos » étant les plus sujettes à ce type de difficultés.

Qualifiant d’emblée les témoignages publiés dans cette enquête comme « une collation de casuistiques orientées », le MRAX semble en mettre en doute l’authenticité, voire la légitimité ; comme s’il était désormais interdit de dénoncer les problèmes réels, qui ne sont pas davantage à nier qu’à surestimer, que pose l’immixtion du religieux dans la sphère scolaire.

Dénonçant le fait que l’hebdomadaire se rende coupable d’ « appréciations de nature quasi théologique sur ce qu’est un islam bien ou mal compris », le MRAX semble accorder son soutien aux jeunes filles qui se présentent gantées en classe ou aux élèves qui contestent le contenu de certains cours.

Le R.A.P.P.E.L. estime quant à lui que la lutte contre le racisme passe par la mise sur pied d’une école réellement interculturelle, la dénonciation des extrémismes de tous poils – même religieux –, la dissociation du droit et de la foi, et la promotion des valeurs démocratiques que sont l’égalité et la mixité (sociale et sexuelle).

@ R.A.P.P.E.L., le 7 septembre 2008

Publicités
Catégories :... sur son combat Étiquettes : ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :