Archive

Archive for décembre 2009

Le MRAX, c’est la Carolo!

Communiqué de presse de l’Observatoire citoyen du MRAX

Après le plébiscite organisé par Radouane Bouhlal lors de l’Assemblée générale houleuse de ce 1er décembre, le MRAX est plus que jamais à la dérive.

Le MRAX, c’est La Carolo !

Comme hier certains socialistes de Charleroi, dans le logement social, Radouane Bouhlal veut continuer à gérer son association dans la plus grande opacité. Le huis-clos qu’il a imposé hier soir, empêchant la presse de faire son travail, est éloquent, à cet égard.

La gestion de La Carolo était un repoussoir pour le vrai combat socialiste. La gestion du MRAX est un repoussoir pour le vrai combat antiraciste.

L’Observatoire citoyen rappelle que de lourds soupçons pèsent sur l’actuel président du MRAX : soupçon d’utilisation non conforme des subsides alloués par la Communauté française ; soupçon de manipulation du fichier des membres ; soupçon d’irrégularité dans l’adhésion massive de nouveaux membres ; soupçon de complaisance envers certains membres au profil extrémiste (Nordine Saïdi, mais aussi l’organisateur des spectacles belges de Dieudonné) ; sans oublier les accusations portées à l’encontre du président du MRAX par une majorité des travailleurs de l’association.

Le président du MRAX a récolté, hier soir, le fruit de son noyautage du MRAX. Mais il a perdu un peu plus encore sa crédibilité. Comme hier, pour La Carolo, il est temps de siffler la fin de la récréation.

Pour l’Observatoire citoyen du MRAX
Claude DEMELENNE

Catégories :Un observatoire citoyen

Le MRAX expulse la presse de son AG avec la police

Ce lundi (01/12/09), une assemblée générale extraordinaire du MRAX (Mouvement contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie) s’est tenue dans une salle louée à la Maison des Femmes (29, rue Blanche à 1060 Bruxelles). Malgré une annonce publique et médiatique (Le Soir du 30/11/09), une forte polarisation des débats entre deux camps (pro et anti-Bouhlal) et 299 convocations envoyées aux membres (simples cotisants ou effectifs avec droit de vote), seules 64 personnes étaient présentes lors de cette AG et 25 procurations ont été déposées.

La soirée a débuté par un incident : plusieurs membres du Conseil d’administration (CA) ont exigé l’expulsion de la salle d’un journaliste indépendant (Mehmet Koksal, non membre du MRAX) en invoquant le fait qu’il n’était pas membre de l’association et qu’il ne pouvait dès lors assister aux débats sur base d’une interdiction prévue par la statuts.

(…)

Après cette expulsion, l’assemblée générale extraordinaire a pu enfin débuter mais il n’a matériellement pas été possible de recueillir les informations sur les débats de fond à cause de l’exclusion décidée. Sur base de certaines déclarations à la sortie, l’AG aurait facilement renouvelé la confiance à Radouane Bouhlal et son équipe par 64 voix pour/13 contre/7 abstentions. Ce dernier aurait par ailleurs annoncé son intention de ne plus se représenter à la présidence du MRAX en juin 2010 parce qu’il aurait “d’autres ambitions“. Enfin, une procédure de médiation serait lancée en vue de trouver un accord avec les permanents du MRAX (actuellement majoritairement hostiles au CA) afin de garantir la paix sociale au sein de l’asbl.

Mehmet Koksal 
Lire l’article entier sur Parlemento.com

Catégories :... à l'interne

Le système Bouhlal

Un rapport sur « les problèmes de gouvernance au MRAX », rédigé par l’ancienne direction licenciée, révèle le système mis en place par Radouane Bouhlal pour noyauter toute une organisation de travail et la mettre sous son contrôle personnel.
Ce texte, écrit très sobrement à première vue, démontre en réalité comment le président du MRAX a fini par paralyser toute l’organisation de travail pour la mettre à sa botte.

Télécharger ce rapport sur Sauvons le MRAX!

Catégories :... à l'interne Étiquettes :