Archive

Posts Tagged ‘démission’

Ejectez Radouane Bouhlal: c’est de salut public

@ Bruxellois, non peut-être?


Hamel Puissant m’adresse le courrier suivant au sujet de la démission de France Blanmailland, du conseil d’administration du MRAX (1)
Réponse du bureau du MRAX

Salut Khalil,

Je vois que le membre de l’équipe qui ta donner le « scoop » était mal informé ou intentionné.

Effectivement, France Blanmailland vient de démissionner du CA du MRAX (et pas du MRAX, ni de sa commission juridique, ou de son poste de représente du MRAX au CA du CIRE).

France, nous a quitté parce qu’elle est « débordé par le Conseil Supérieur de la Justice, l’ADDE, le Syndicat des Avocats pour la Démocratie, et toutes sortes d’engagements politiques, sociaux et professionnels » et donc pas du tout pour une question de religion.

Je t’informe que le MRAX travail depuis plus de 8 mois sur la rédaction d’un cahier de revendications concernant les discriminations et le racisme dans l’enseignement.

Une fois ce labeur terminé dans son groupe de travail, il a été discuté au CA. Il fut améliorer.

Nous étions tous d’accord pour la revendication d’intégrer des cours de philosophie, d’anthropologie et d’histoire des religions comparée dans l’enseignement. La division portait sur la manière de l’intégrer au cursus scolaire.

Certains, trouvaient qu’il fallait remplacer les cours de religion par ceux-ci et d’autres qu’il ne fallait pas toucher aux cours de morale non-confessionnelle et de religion.

L’AG a démocratiquement discuté de cette question. Malheureusement, un malentendu c’est glissé dans le débat.

Une majorité des membres présents à l’AG (je te signale que la majorité des plus de 400 membres du MRAX ne sont pas musulmans, ni « des obligés » du président), n’ont pas bien compris la proposition, car mal expliqué par le présentateur du document et d’autre part, pensait que le MRAX était pour la suppression des cours de morale et de religions, ce qui n’est pas le cas.

Le débat, entre nous, sur comment intégrer ces cours au cursus scolaire continu.

D’ailleurs, ce sera notre contribution aux Assises de l’interculturalité du mois prochain. Enfin, pour ton information, je peux te rassurer (alors que cela n’est même pas nécessaire) que l’écrasante majorité des membres de l’équipe, du CA et de l’AG sont laïques au sens politique du terme.

Mais effectivement, contrairement au passé, le MRAX n’est plus exclusivement composé d’athée mais que des tas de personnes, croyantes ou pas, ont rejoint le combat du MRAX contre les racismes, l’antisémitisme, la xénophobie et l’islamophobie.

Pour le bureau du MRAX, Hamel Puissant

(1) Lire le billet de Khalil Zeguendi « Bien joué Radouane »

Publicités

Bien joué Radouane

@ Bruxellois, non peut-être?

France Blanmailland quitte le Conseil d’administration du MRAX pour une question de religion

Ce qui devait arriver un jour vient d’arriver : celle qui, parmi d’autres d’ailleurs, fut traitée en son temps par Radouan Bouhlal, de membre du club des soixante huitard attardés du MRAX vient de démissionner du conseil d’administration du Mrax.

Elle rejoint ainsi Anne Morelli qui avait déclaré sur ces pages ne plus se reconnaître dans un MRAX « islamisé ».

France Blanmailland fut dernièrement l’une des membres du MRAX à avoir réussi à inscrire à l’ordre du jour du CA du MRAX, le point relatif au remplacement des cours des religions dans l’enseignement public, par un cours de l’histoire des religions.

Malgré de nombreuses tergiversations de la part de membres du CA le point fut retenu comme devant être soumis à l’approbation de l’Assemblée générale du MRAX.

Et c’est bien à ce niveau que le point destiné, unr fois voté en AG, à faire partie d’un mémorandum du MRAX aux politiques, a été recalé.

L’histoire ne dit pas comment ce point a été rejeté par l’AG du MRAX mais les vents favorables m’ont rapporté que ce fut grâce au dynamisme de certains membres influents du MRAX dont le président himself, qu’il fut refusé par une assemblée bien acquise à Radouane Bouhlal.

Il y a quelques mois, j’avais dénoncé sur ces pages les manoeuvres ayant prévalu lors de la composition de cette assemblée largement dominée par les  » obligés » de Bouhlal.

Ce qui vient de se passer démontre au grand jour que ce que Radouane veut, l’asemblée générale du MRAX largement à sa solde, le lui accorde.

En tout cas, le départ du CA de France Blanmailland – avocate de gauche spécialisée dans le droit des étrangers – diminue de plus en plus, la présence laïque au sein du MRAX et cantonne de davantage cette organisation dans un champ bien lointain de l’esprit dans lequel elle fut fondée par Yvonne Jospa et Guy Cudell.

Bien joué Radouane…