Archive

Posts Tagged ‘islam’

Comment le MRAX a été noyauté

19/11/2009 6 commentaires

Une typologie en quatre groupes de nouveaux adhérents du MRAX peut être établie : le cercle des inconditionnels de Bouhlal, celui des compagnons de route (extrême gauche, parti islamo-gauchiste Egalité…), la mouvance des Frères Musulmans (Ligue islamique interculturelle, Cercles des étudiants arabo-européens, quelques « convertis »…) et divers électrons libres (étudiants et chercheurs ULB, militants Ecolo et PTB…).

Au printemps 2007, la présidence de Radouane Bouhlal (en poste depuis 2004) est déjà contestée.
Pour sauver son poste, le président du MRAX organise un « putsch légal » : une opération de noyautage du MRAX par ses « nouveaux amis », dont beaucoup évoluent parmi la frange la plus radicale et/ou rigoriste de la communauté arabo-musulmane – marocaine en particulier – de Bruxelles.
L’opération se déroule en deux temps :

1. Une première Assemblée générale « extraordinaire » est organisée le 31 mai 2007. Lors de cette AG, une liste de 75 noms de nouveaux demandeurs d’adhésion est soumise par le Conseil d’administration aux membres effectifs (eux seuls ont le droit de vote) de cette assemblée. A la hussarde, le président du CA, Radouane Bouhlal, fait approuver cette liste. Remarque importante : ces 75 nouveaux membres ne deviennent pas seulement membres adhérents, mais directement membres effectifs (avec droit de vote). Par cette adhésion soudaine et massive, le nombre de membres effectifs du MRAX augmente de … 50%, sans débat ni analyse du profil de ces adhérents-surprise.

2. Une seconde Assemblée générale, « ordinaire » celle-là, a lieu une semaine plus tard, le 9 juin 2007. Elle désigne les membres du Conseil d’administration et conforte le pouvoir de Radouane Bouhlal. Les 75 nouveaux membres (dont la plupart ont payé leur première cotisation au MRAX… la semaine précédente) ont pu y participer et prendre part au vote, en violation de l’article 12 des statuts du MRAX qui précise : « Assemblée générale ordinaire et extraordinaire : (…) Tous les membres effectifs et adhérents en ordre de cotisation pour l’année civile précédant celle au cours de laquelle se tient l’assemblée générale ordinaire y sont convoqués ». Opération noyautage réussie pour Radouane Bouhlal.

Qui sont ces 75 nouveaux membres-surprise du MRAX ? En voici la liste :
1. Christophe DELANGHE – 2. Majid EL MOHOR – 3. Nadia BOUMAZOUGHE – 4. Mohcine BAYNA – 5. Placide KALISA – 6. Stéphane RUO – 7. Farida TAHAR – 9. Benayad SAID – 10. Jamal AHALLI – 11. Valérie KEYZER – 12. Najoua BATIS – 13. Karima ABDELLAOUI – 14. Omar BOUHJAR – 15. Abdeltif MOUIHSINE – 16. Barbara TRACHTE – 17. Delphine HEINE DONNARD – 18. Jeannine BENNINKA – 19. Gamila DAHRI – 20. Gérard NTASAMAJE – 21. Hicham HAMMAD – 22. Lahoussine ABOUAME – 23. Mohamed SAHILI – 24. Mohamed FATH ALLAH – 25. Luisa RAMO ABALO – 26. Fatima ZIBOUH – 27. Mourad BOUCIF – 28. Reduane AFAKI – 29. Vanessa BRICHAUT – 30. Samira BENSAOUD – 31. Jamal GARANDO – 32. Zakaria KASSEM OUALI – 33. Hicham ISNASSNI – 34. Adnane ISNASSNI – 35. Keltoum HAOUA – 36. Karim AMEZIANE – 37. Abelilah ESDAR – 38. Rachida ALJAMILI – 39. Tarik EL AROUD – 40. Isabelle PRAILE – 41. Michail PRIVOT – 42. Gina SANTIMARIA – 43. Abdel MOUSSADDAQ – 44. Ekram EL KABIR – 45. Emmanuelle DELOBBE – 46. Miloud MERZGUIOUI – 47. Moussa KORAÏCHI – 48. Hafida HAMMOUTI – 49. Najib CHAIRI – 50. Aïssa CHAIRI – 51. Housna LEMHAMDI ALAOUI – 52. Pierre BUXANT – 53. William VAN DUFFEL – 54. Fatima HAMYANI -55. Sandrine CORTEN – 56. Nathalie PREUDHOMME – 57. Abdullah MUHAMMAD – 58. Salima AZEROUAL – 59. Youssef ARCHICH – 60. Veronique LEFRANCQ – 61. Ibrahim ARKOUH – 62. Samira BENALLAL – 63. Jacqueline TONDEUR – 64. Jacques BORZYKOWSKI – 65. Johnny DE CRAWHEZ – 66. Farid EL MACHOUD – 67. Boris WASTIAU – 68. Didier DE LAVELEY – 69. Pablo ISLA VILLAR – 70. Azzeddine HAJJI – 71. Mabita MA MOLINGUJA – 72. Cedric TOLLEY – 73. Nouria OUALI – 74. Salmi AOUACH – 75. Micheline KEYSER

A l’époque, un blog « arabo-musulman » de Bruxelles commente ainsi la composition de cette liste : « Une écrasante majorité des nouveaux adhérents sont issus de la communauté arabo-musulmane et de la marocaine en particulier ». 45 des 75 nouveaux membres de dernière minute du MRAX sont « issus de la communauté arabo-musulmane ». Radouane Bouhlal a monté une opération de clientélisme cinq étoiles !

Le profil de ces 45 nouveaux membres du MRAX et des 30 autres, aide à mieux cerner l’entourage politico-religieux de Radouane Bouhlal. Sont présents dans cette liste :
– L’organisateur des derniers spectacles de Dieudonné en Belgique (Miloud Merzguioui)
– Des membres et des candidats du parti islamo-gauchiste « Egalité », dont Nordine Saïdi, la tête de liste au scrutin régional bruxellois de juin 2009, vient d’être exclu du Bureau du MRAX pour avoir publié des textes « glissant vers l’antisémitisme » sur son blog (Nadia Boumazoughe, Fatima Hamyani, Sandrine Corten, William Van Duffel)
– Plusieurs autres proches de Nordine Saïdi, militant notamment au sein du Mouvement Citoyen Palestine, dont il est l’animateur et qui est proche des thèses du Hamas (Nathalie Preudhomme, Benayad Said…)
– Des membres du Cercle des étudiants arabo-européens de l’ULB (relayant notamment les thèses communautaristes du mouvement français des « Indigènes de la République »), de la Ligue islamique interculturelle de Belgique et de Présence musulmane Belgique (Fatima Zibouh, Azzeddine Hajji, Keltoum Haoua, Gamila Dahri…)
– Quelques « convertis », dont Isabelle Praile, vice-présidente de l’Exécutif des Musulmans de Belgique, et Michaël Privot, figure connue des Frères Musulmans et admistrateur d’une mosquée verviétoise
– Des militants du PTB (Abdel Moussaddaq), d’Ecolo (Hicham Hammad, Barbara Tratche)…
– Des étudiants et chercheurs de l’ULB opposants à feu le chantier Valeurs et souvent proches des thèses de Tariq Ramadan.

Tous ces nouveaux venus au MRAX ne sont pas nécessairement des « proches » de Radouane Bouhlal, partageant sa ligne communautariste et « patriote marocaine ». Une analyse plus fine du profil des nouveaux adhérents accrédite l’hypothèse d’une instrumentalisation de Radouane Bouhlal par certains milieux proches des Frères Musulmans, adeptes de l’entrisme, notamment dans le MRAX.

Une typologie en quatre groupes de nouveaux adhérents du MRAX peut être établie : le cercle des inconditionnels de Bouhlal, celui des compagnons de route (extrême gauche, parti islamo-gauchiste Egalité…), la mouvance des Frères Musulmans (Ligue islamique interculturelle, Cercles des étudiants arabo-européens, quelques « convertis »…) et divers électrons libres (étudiants et chercheurs ULB, militants Ecolo et PTB…).

A l’analyse, le pluralisme revendiqué par le MRAX n’est plus qu’un leurre. Ou plutôt, il existe, mais il est d’un genre particulier. Le pluralisme du MRAX est interne à l’islam : islam pro-Maroc, islam pro-Frères Musulmans, islamo-gauchisme… Avec l’opération noyautage de 2007, le MRAX s’est transformé encore davantage en un syndicat communautariste regroupant différentes tendances de l’islam rigoriste.

Le constat est inquiétant. L’Assemblée générale du MRAX, organisée à la hâte par Radouane Bouhlal, le 2 décembre prochain, ne risque pas d’inverser la tendance. Au contraire, Bouhlal, fragilisé par sa gestion surréaliste, l’exaspération de sa base, et son image médiatique catastrophique, pourrait devoir lâcher du lest aux éléments les plus réactionnaires du MRAX. Totalement discrédité, le MRAX peut-il encore accentuer sa dérive ? Ce n’est, hélas, pas impossible.

Pour l’Observatoire citoyen du MRAX,
Sophie FRANCOIS
Claude DEMELENNE

Un Observatoire citoyen pour contrôler le MRAX

15/11/2009 1 commentaire

Communiqué de presse

Un Observatoire citoyen du MRAX a été créé, ce dimanche 15 novembre, à Bruxelles.
La mission de cet Observatoire citoyen sera triple :
1. Suivre les actions du MRAX.
2. Anayser les nombreux dysfonctionnements de cette association.
3. Sensibiliser les pouvoirs publics à la dérive islamo-gauchiste du MRAX sous la présidence de Radouane Bouhlal.

Dans les prochaines semaines, des membres de l’Observatoire adhéreront au MRAX pour :
– Y mener un combat antiraciste sans oeillère.
– Assurer le rétablissement du pluralisme dan les instances dirigeantes du MRAX.
– Veiller à ce qu’une Assemblée générale aux ordres, organisée à la hâte, ne soit transformée en plébiscite pour l’actuel président.

En stigmatisant ceux qu’il appelle « les visages pâles » et « la clique d’universitaires blancs », M.Radouane Bouhlal joue la carte du racisme anti-Blanc.
En qualifiant de « personne remarquable », M.Nordine Saïdi, exclu ce 9 novembre du Bureau du MRAX pour avoir publié des textes antisémites sur son blog, M.Radoaune Bouhlal banalise le racisme anti-Juif.
L’Observatoire du MRAX constate, par ailleurs, que le MRAX est devenu une machine à déposer plainte contre ceux qui, à l’instar du sénateur Alain Destexhe, s’opposent aux militants de l’islam radical.

Le MRAX actuel nuit gravement au vrai combat anti raciste.

Le porte-parole de l’Observatoire citoyen du MRAX sera le journaliste Claude Demelenne, coauteur avec Alain Destexhe du livre « Lettre aux progressistes qui flirtent avec l’islam réac », ouvrage qui, le mois dernier, a révélé l’infiltration du MRAX par des militants de l’islam radical.

Claude DEMELENNE

Bien joué Radouane

@ Bruxellois, non peut-être?

France Blanmailland quitte le Conseil d’administration du MRAX pour une question de religion

Ce qui devait arriver un jour vient d’arriver : celle qui, parmi d’autres d’ailleurs, fut traitée en son temps par Radouan Bouhlal, de membre du club des soixante huitard attardés du MRAX vient de démissionner du conseil d’administration du Mrax.

Elle rejoint ainsi Anne Morelli qui avait déclaré sur ces pages ne plus se reconnaître dans un MRAX « islamisé ».

France Blanmailland fut dernièrement l’une des membres du MRAX à avoir réussi à inscrire à l’ordre du jour du CA du MRAX, le point relatif au remplacement des cours des religions dans l’enseignement public, par un cours de l’histoire des religions.

Malgré de nombreuses tergiversations de la part de membres du CA le point fut retenu comme devant être soumis à l’approbation de l’Assemblée générale du MRAX.

Et c’est bien à ce niveau que le point destiné, unr fois voté en AG, à faire partie d’un mémorandum du MRAX aux politiques, a été recalé.

L’histoire ne dit pas comment ce point a été rejeté par l’AG du MRAX mais les vents favorables m’ont rapporté que ce fut grâce au dynamisme de certains membres influents du MRAX dont le président himself, qu’il fut refusé par une assemblée bien acquise à Radouane Bouhlal.

Il y a quelques mois, j’avais dénoncé sur ces pages les manoeuvres ayant prévalu lors de la composition de cette assemblée largement dominée par les  » obligés » de Bouhlal.

Ce qui vient de se passer démontre au grand jour que ce que Radouane veut, l’asemblée générale du MRAX largement à sa solde, le lui accorde.

En tout cas, le départ du CA de France Blanmailland – avocate de gauche spécialisée dans le droit des étrangers – diminue de plus en plus, la présence laïque au sein du MRAX et cantonne de davantage cette organisation dans un champ bien lointain de l’esprit dans lequel elle fut fondée par Yvonne Jospa et Guy Cudell.

Bien joué Radouane…

Communiqué de presse du R.A.P.P.E.L.: au sujet de la plainte du MRAX contre Le Vif

Le Réseau d’Action pour la Promotion d’un Etat Laïque (R.A.P.P.E.L.) s’étonne de la virulence des attaques du MRAX (ayant débouché sur une plainte devant l’Association des Journalistes Professionnels) contre la rédaction du Vif/L’Express suite à son enquête intitulée « Comment l’islam menace l’école » publiée le 29 août dernier.

Le R.A.P.P.E.L. estime que le titre de l’enquête du Vif/L’Express manque de nuance, pouvant de ce fait laisser croire abusivement qu’il n’existe qu’un seul islam, alors que ne sont pas rares les musulmans luttant en faveur de la laïcité politique, de l’égalité et de la mixité. Cependant, un tel constat ne suffit pas à discréditer toute l’enquête. Loin d’attribuer les problèmes rencontrés par certaines écoles et certains enseignants à l’islam en général, celle-ci se borne en effet à pointer des problèmes qui se posent dans certains établissements, du fait d’une fraction représentant le seul islam fondamentaliste. Ainsi est-il bien précisé que « le raidissement religieux et la contestation des cours ne se produisent pas n’importe où » ; un inspecteur constate que « nous ne sommes pas confrontés à un rejet massif des programmes », les écoles « ghettos » étant les plus sujettes à ce type de difficultés.

Qualifiant d’emblée les témoignages publiés dans cette enquête comme « une collation de casuistiques orientées », le MRAX semble en mettre en doute l’authenticité, voire la légitimité ; comme s’il était désormais interdit de dénoncer les problèmes réels, qui ne sont pas davantage à nier qu’à surestimer, que pose l’immixtion du religieux dans la sphère scolaire.

Dénonçant le fait que l’hebdomadaire se rende coupable d’ « appréciations de nature quasi théologique sur ce qu’est un islam bien ou mal compris », le MRAX semble accorder son soutien aux jeunes filles qui se présentent gantées en classe ou aux élèves qui contestent le contenu de certains cours.

Le R.A.P.P.E.L. estime quant à lui que la lutte contre le racisme passe par la mise sur pied d’une école réellement interculturelle, la dénonciation des extrémismes de tous poils – même religieux –, la dissociation du droit et de la foi, et la promotion des valeurs démocratiques que sont l’égalité et la mixité (sociale et sexuelle).

@ R.A.P.P.E.L., le 7 septembre 2008

Catégories :... sur son combat Étiquettes : ,

Bouhlal le « TALIBAN »

« L’interdiction des la Burqa pour combattre l’inégalité entre hommes et femmes, ce n’est pas le bon argument . Que va t on faire des entreprises qui ne rémunèrent pas les femmes à la même hauteur ? On va les interdire ? Si on veut vraiment se battre pour l’égalité, ily a d’autres priorités,notamment dans la fonction publique communale », indique Redouane Bouhlal, président du MRAX.

Cette réaction a été publiée aujourd’hui par Belga et reprise par de nombreux quotidiens dont La Libre Belgique (page 9). Elle est émise par R. Bouhlal en réponse au souhait émis par la Commission consultative des Femmes de Verviers, de faire interdire le port de la Burqa et plus généralement de tous les voiles couvrant le visage « afin » , dit la commission,  » d’éviter les inégalités entre hommes et femmes »

Le Centre pour l’égalité des chances et de la lutte contre le racisme et le MRAX par la voix de son président n’ont pas manqué de réagir estimant que le motif invoqué par la Commission verviétoise pose question.

Mais évidemment que ce motif pose question. Mais pas celle relevée par Radouane Bouhlal qui botte en touche, en évoquant d’autres priorités et en comparant le port de la Burqa démagogiquement au racisme dans les entreprises pour éluder le débat sur la question du port de la Burqa.

L’intervention de Bouhlal confirme la crainte des démocrates dont des membres du Mrax, de la dérive islamiste et communautariste grave qui se manifeste de plus en plus chez le président du MRAX.

OUI, le port de la Burqa est une forme manifeste d’inégalité entre hommes et femmes.

Le combat engagé par les démocrates et les antiracistes pour abolir les discriminations à l’embauche doit aller de pair avec la lutte contre l’obscurantisme islamiste tel que manifesté par Radouane Bouhlal qui rejoint aujourd’hui les plus rétrogrades des musulmans qui font un tort inimaginable à l’ensemble des communautés musulmanes de Belgique.

Mais que font ces nouilles d’administrateurs de ce mouvement qui a perdu toute crédibilité et tout prolongement au sein des mouvances antiracistes, démocratiques et humanistes?

Le port de la Burqa et tout fichu occultant le visage des filles et des femmes musulmanes est très souvent, si pas toujours, une imposition intégriste masculine à la femme musulmane.

A quelques jours de la Journée internationale de la Femme et en pleins préparatifs de la semaine antiraciste proclamée par l’ONU, la déclaration de BOUHLAL constitue la goutte qui fait déborder le vase de la tolérance à l’égard de ce personnage échappant à tout encadrement.

ANNE MOREELI A RAISON D’ATTIRER L’ATTENTION SUR CETTE GRAVE DERIVE

Khalil Zeguendi @ Bruxellois, non peut-être?, le 14 mars 2008

Catégories :... sur son combat Étiquettes : , ,

Un front laïque conteste le président du Mrax

L’historienne Anne Morelli critique l’engagement musulman de Radouane Bouhlal au sein du Mouvement antiraciste.

Le Mouvement contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie (Mrax) est à nouveau dans la tourmente… Une assemblée générale extraordinaire est convoquée, ce samedi, sur fond de tensions philosophiques. L’historienne Anne Morelli, administratrice du Mrax, reproche au président, Radouane Bouhlal, « sa défense systématique de la religion musulmane ».

La polémique est née dans la foulée de la décision du ministre fédéral des Cultes, Jo Vandeurzen (CD&V), de suspendre l’attribution de subsides à l’Exécutif musulman… Le Soir avait sollicité la réaction de Radouane Bouhlal, qui n’a jamais caché son engagement musulman. Nos éditions du 2 février relayaient sa proposition d’organiser des assises de l’islam de Belgique…

Une « prise de position » dont Anne Morelli se dit « stupéfaite » dans une lettre au directeur du Mrax rendue publique sur le blog de l’ex-élu FDF schaerbeekois Khalil Zeguendi. Anne Morelli y regrette « la confusion entre les conseils du président du Mrax “donnés à titre personnel“ et le Mrax lui-même ». « Je vous avoue, poursuit-elle, que je me sens de plus en plus détachée de ce Mouvement auquel j’ai tant donné, car je ne me sens plus concernée par ses prises de position communautaristes, sa défense systématique de la religion musulmane et ses exagérations continuelles sur une soi-disant “islamophobie“ menaçante. (…) Le Mrax apparaît à l’extérieur comme un groupement d’autodéfense utilisé par des musulmans avec quelques hommes liges extérieurs ».

Radouane Bouhlal, sans dramatiser « ces attaques personnelles non fondées », les attribue à une minorité « laïcarde qui oublie le caractère pluraliste du Mrax »

« Je vais exposer, comme prévu, notre programme d’action pour les trois ans à venir. Les administrateurs statueront en connaissance de cause ».

Ricardo Gutierrez @ Le Soir, le 23 février 2009

Anne Morelli dénonce l’islamisation forcée du MRAX par son président

[Courriel d’Anne Morelli adresse le 15 février 2008 à Didier de Laveleye, directeur du MRAX]

Date : Fri, 15 Feb 2008 14:46:09 +0100
Objet : Prises de position du Président

Monsieur le Directeur,

Le jour de l’AG du MRAX je suis malheureusement occupée en province et ne pourrai être présente.

J’avais l’intention d’intervenir car j’ai été stupéfaite de lire dans la presse les prises de position du président à propos de l’Exécutif des musulmans.
Que le journal précise que ces prises de position se font « à titre personnel » ne change rien à l’affaire. Nous n’avons pas à intervenir dans l’organisation de l’une ou l’autre religion et la confusion s’établit automatiquement entre les conseils du président du MRAX donnés « à titre personnel » et le MRAX lui-même.
Je vous avoue que je me sens de plus en plus détachée de ce Mouvement auquel j’ai tant donné car je ne me sens plus concernée par ses prises de position communautaristes, sa défense systématique de la religion musulmane et ses exagérations continuelles d’une soi-disant « islamophobie » menaçante.
Peut-on me citer des exemples concrets d’écoles où il y a « obligation » (sic dans les chantiers) de manger du porc ? Est-il normal qu’un malade refuse d’être soigné par un médecin qu’il discrimine en fonction du sexe de ce dernier ? Doit-on soutenir une telle discrimination sexiste comme une juste revendication de respect des convictions ?
Il est faux qu’il manque de parcelles musulmanes pour enterrer les morts; selon mes informations elles sont, au contraire, trop peu demandées et restent inoccupées. Colporter l’inverse est accréditer une victimisation sans objet. Il est incongru de se plaindre que l’Islam ne soit pas encore financé au même titre que les autres religions quand on voit les scandales qui se succèdent à l’Exécutif des musulmans.
Mettre ces faux problèmes sur le même pied que les vrais actes racistes, qui existent malheureusement et sont d’une autre nature, déforce notre position. De plus en plus le MRAX apparaît à l’extérieur comme un groupement d’auto-défense utilisé par des musulmans avec quelques hommes liges extérieurs.
Je vous serais reconnaissante, Monsieur le Directeur, de faire part de ma missive en CA.

Avec mes sentiments d’attachement au MRAX ou à ce qu’il a été.

Anne Morelli
Professeure à l’ULB

Catégories :... sur son combat Étiquettes : , ,